En cliquant ici, vous pourrez obtenir le document d'accompagnement de cet atelier qui a été distribué à Toulouse le 20 octobre.

Proposition d'atelier-communication pour les journées nationales de Toulouse de l'APMEP

Peut-on « démontrer » l'hypothèse nulle H0 ?



Il apparaît que l'enseignement de statistique en Terminale S et ES est notamment orienté vers l'étude post-bac des tests d'hypothèses.

Ceux-ci sont fondés sur une asymétrie de traitement entre les deux hypothèses en présence, H0 et H1 ; c'est pourquoi un test d'hypothèses ne permet jamais d'affirmer (statistiquement ...) que H0 est vraie.

Cette particularité gênante, conjointement avec le besoin nouveau, apparu dans le domaine de la recherche médicale, de démontrer (statistiquement ...) que telle nouvelle thérapie n'était inférieure que de très peu à telle autre, plus contraignante pour les patients, a conduit à définir les

tests de non-infériorité (ou d'équivalence).


Contenu de l'atelier : des informations générales sur les tests d'hypothèses seront données, puis les tests de non-infériorité seront présentés et illustrés par des exemples réalistes.